Petit-fils de Chandragupta et fils de Bindusara de la dynastie Maurya, Ashoka est né en 273 (?) avant J.-C. À la mort de son père, et après les morts mystérieuses de ses frères, Ashoka est désigné en 268 avant J.-C. pour monter sur le trône de ce qui est alors le plus important empire de l'Inde. La capitale est Patalipura (aujourd'hui Patna).

Ashoka se fait très tôt connaître pour sa sévérité. Il promulgue des lois très répressives et se montre de plus en plus belliqueux envers les royaumes voisins. Huit ans après son accession au pouvoir il décide de s'attaquer au royaume de Kalinga (Orissa). La victoire d'Ashoka est rapide mais terriblement sanglante. L'empereur assiste à la mort de milliers de soldats et cette vision va profondément le bouleverser. Il se convertit au bouddhisme et jure de ne plus mener de guerre.
Très religieux il s'inspire des enseignements de Bouddha pour ses nouvelles lois qu'il fait connaître à la population en faisant dresser des dizaines de colonnes sur lesquelles il fait graver ses édits en langue commune. Certaines de ces colonnes sont encore visibles et le chapiteau, souvent constitué de quatre lions observant les points cardinaux, a servi de modèle à l'emblème de la République indienne. Ashoka aura une influence considérable sur le développement du bouddhisme en Asie.

Il fait construire des milliers de stupas tant et si bien qu'à la fin de son règne la religion bouddhiste sera dominante en Inde. Entre-temps il se sera fait appeller "Devanamaprya Priyadarshi", ce qui signifie "Celui qui est aimé des dieux et qui apporte la joie."
Il meurt en 232 (?) avant J.-C.
 
 
retour
Sommaire Biographies