HYDERABAD

L'Andhra Pradesh abrite plus de 75 millions d'habitants sur une superficie de 276 754 km2. Sa capitale est Hyderabad et la langue officielle est le télougou. L'état tire son nom d'une peuplade qui occupait la région plus de 1000 ans avant J.-C.

Les premiers récits concernant la région de l'Andhra Pradesh remonte au grand roi Maurya, Ashoka (3è siècle avant J.-C.). À l'époque l'Andhra Pradesh était un grand centre du bouddhisme. Les Satavahama, les Ikshvaku, les Pallava, les Chalukya, les Chola, prirent successivement possession de ces territoires entre le 2è et le 10è siècle. Les Kakatiya bâtirent leur empire sur les ruines de celui des Chola. Ce sont eux qui durent affronter les troupes musulmanes venues du nord. Ils résistèrent jusqu'en 1323, date à laquelle le Sultanat de Delhi prit le contrôle de la région. Au milieu du 16è siècle la dynastie des Qutb Shahi s'émancipa et fonda la ville d'Hyderabad. En 1687 les troupes mogholes d'Aurangzeb s'emparèrent de la forteresse de Golconde et d'Hyderabad. La région resta sous administration moghole jusqu'en 1724. À cette date le vice-roi Asaf Jahi créa un état indépendant et prit le titre de nizam. Les nizams surent conserver une relative autonomie face à l'impérialisme britannique grâce à un subtil jeu d'alliances. Lors de la lutte pour l'indépendance l'Andhra Pradesh joua un rôle important. L'état entra dans l'Union Indienne en 1947 mais il ne fut créé dans sa forme actuel (sur des critères linguistiques) qu'en 1956.

L'Andhra Pradesh est surtout rural (80% de la population). Les plaines sont très fertiles car bien irriguées par les grands fleuves qui traversent l'état. L'Andhra Pradesh est le plus grand producteur de riz de l'Inde. Il produit aussi du tabac ainsi que de nombreuses variétés de fruits.

WARANGAL
VIJAYAWADA
TIRUMALA ET TIRUPATHI
LEPAKSHI
 
CARTE
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
retour
accueil du site