GAYA

Cette ville tire son nom de Gayasura (asura signifie démon), le fils de Tripurasura. Gayasura possédait le pouvoir d'envoyer au paradis tous ceux qui le touchait. Cela embêtait beaucoup Yama, le dieu de la mort, qui demanda à Vishnu de tuer Gayasura. Vishnu accéda à cette requête tout en assurant à Gayasura que la terre qui recouvrirait son corps serait sacrée et s'appellerait Gaya Ksetra.
La ville de Gaya est donc vénérée par les hindous qui y viennent pour demander le salut de leurs défunts. Pour cela ils offrent des gâteaux funéraires (les pindas) en offrande.

 
  À VOIR
LE TEMPLE DE VISHNUPADA
  Haut d'une trentaine de mètres et construit en 1787, ce temple hindou abrite l'empreinte du pied de Vishnu. Celle-ci mesure 40 cm de long et 15 de large et se trouve incrustée dans une roche placée dans un bassin d'argent de 1,2 mètre de diamètre.
   
L'AKSHYA VAT
  Situé non loin du temple de Vishnupada, ce banian aurait été béni par Sita, l'épouse de Rama, lui conférant ainsi l'immortalité. Les bouddhistes le vénèrent également car Bouddha aurait médité sous cet arbre avant de se rendre à Bodhgaya.
   
LES GROTTES DE BARABAR
  Situées à une trentaine de kilomètres de Gaya, ces grottes ont été excavées vers -200 avant J.-C. Deux grottes contiennent des inscriptions de l'empereur Ashoka. L'intérieur est remarquablement lisse, notamment celui de la grotte Sudama.
La grotte Loma Rishi possède une magnifique façade sculptée, d'inspiration bouddhiste.
 
   
   
 
retour
carte
   
 
accueil du site