NALANDA

Nalanda a une histoire très ancienne. Bouddha et Mahavira, les fondateurs du bouddhisme et du jaïnisme, se rendirent fréquemment dans la ville. Elle est aussi le lieu supposé de la naissance de Sariputra, un des grands disciples de Bouddha.
Mais c'est surtout grâce à son université fondée au 5ème siècle avant J.-C. que Nalanda acquit une grande renommée en Asie.

 
  À VOIR
LES RUINES DE L'UNIVERSITÉ
 

Cette université fut fondée par les rois Gupta. On y enseigna les textes bouddhistes et hindouistes. À la grande époque elle comptait plus de 10000 étudiants et 1500 professeurs.
L'université prospéra grâce au patronage des rois qui y faisaient construire des stupas, des monastères ou des temples. La plupart des bâtiments ont été construits plusieurs fois les uns au-dessus des autres, la plupart du temps en briques rouges.
Ce centre d'enseignement fonctionna jusqu'à la fin du 12ème siècle, époque à laquelle elle fut pillée par les afghans. Elle tomba alors en ruines. Aujourd'hui celles-ci couvrent 12 hectares. Les archéologues ont découvert neuf niveaux d'occupation.
La plus importante structure visible est le Grand Stupa, entouré de constructions érigées à différentes périodes.

 
   
 
   
 
LE MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE
  Ce musée regroupe les objets découverts sur le site de l'université. Il montre à quel point l'université avait développé ses écoles de sculptures et de peintures. On peut y voir des bronzes, des manuscrits et d'autres objets des grandes périodes Maurya et Gupta. D'autres collections regroupent des plaques de pierre et de cuivre recouvertes d'écriture, des pièces de monnaie, des poteries, etc...
 
   
 
retour
carte
   
 
accueil du site