RAJGIR

Rajgir fut la capitale du royaume Magadha jusqu'à ce que Ajatshatru l'installe à Patna au 5ème siècle avant J.-C.. À l'époque la ville s'appelait Rajagriha ou Girivraja.
Rajgir est une ville sacrée pour les bouddhistes. Bouddha y passa plusieurs années, prêchant sur la colline Griddhakuta où il convertit le roi Bimbisara, père de Ajatshatru. Le premier concile bouddhiste se serait tenu non loin de la ville, six mois après la mort de Bouddha.
Rajgir est également sacrée pour les jaïnas car le vingtième tirthankara y serait né et Mahavira y aurait séjourné.
La ville attire aujourd'hui les touristes en raison du climat et de la présence de sources d'eau chaude.

 
  À VOIR
LA COLLINE GRIDDHAKUTA
  C'est à cet endroit que Bouddha se retirait lors de la saison des pluies pour méditer et délivrer des sermons. Un escalier taillé dans la roche à flanc de colline permet d'accéder aux deux grottes naturelles qui lui servaient de refuge.
 
   
   
LE VENUVANA VIHAR
  C'est sur ce site que le roi Bimbisara fit construire un monastère pour que Bouddha puisse méditer. Non loin se trouvait le bassin de Karanda dans lequel le fondateur du bouddhisme faisait ses ablutions.
 
LE STUPA VISHWA SHANTI
  Construit par les japonais sur la colline Ratnagiri, ce stupa de 38 mètres de haut abrite quatre statues de Bouddha représentant les quatre stades de sa vie (naissance, éveil, enseignement, mort). On peut accéder au sommet de la colline par un télésiège.
   
LES RUINES DU FORT D'AJATSHATRU
  Le fort fut construit par Ajatshatru au 6ème siècle avant J.-C. c'est ici qu'il emprisonna son père. Les archéologues ont découvert les restes d'un stupa contemporain de Bouddha.
 
   
   
 
retour
carte
   
 
accueil du site