UJJAIN

Ujjain est l'une des sept villes sacrées de l'hindouisme, elle fait aussi partie des sept villes où se déroule le Kumbh Mela (voir la ville de Nasik pour l'explication de cette fête.) La ville est mentionnée dans les Vedas (les textes sacrés des hindous).
Les origines de la ville sont très anciennes. Ujjain, appelée Avantika à l'époque, commença à se faire connaître sous le règne d'Ashoka au 3ème siècle avant J.-C. Les Gupta qui régnèrent sur la région du Malwa entre 320 et 540 firent d'Ujjain un important centre de leur royaume. Après les Gupta, les Rajpoutes contrôlèrent politiquement le plateau du Malwa, puis ce fut au tour des Parama et des sultans de Mandu. Ujjain fut plusieurs fois pillée par les provinces voisines (Chalukya, Chandela...).
Au 12ème siècle, le Malwa fut complètement envahi par les musulmans. La ville fut plusieurs fois capturée par les dynasties musulmanes qui se succédèrent. En 1562 le moghol Akbar prit Ujjain aux afghans Sur. Akbar et Aurangzeb contribuèrent financièrement à la restauration des anciens temples d'Ujjain. Au 17ème siècle les Marathes puis les Scindia prirent le contrôle de la ville et construisirent de nombreux temples. En 1810 les Scindia déplacèrent leur capitale d'Ujjain à Gwalior. Dès lors l'importance commerciale et politique de la ville déclina.

 
  À VOIR
LE TEMPLE DE MAHAKALESHWAR
  Ce temple, mentionné par le grand poète Kalidasa dans ses écrits, est consacré à Shiva. Il est très important pour les hindous car il abrite l'un des douze jyothirlinga (lingam naturel) de l'Inde. C'est par le lingam que Shiva manifeste sa puissance. L'idole du temple est appelée Dakshinamurti car elle fait face au sud (dakshin).
Le temple fut détruit durant les invasions musulmans du 13ème siècle et reconstruit par les Scindia. Les étages du temple disposent de balcons aux toits richement décorés et les couloirs qui mènent au sanctuaire possèdent des colonnes en marbre. On peut aussi voir des statues et des sculptures anciennes.
 
   
   
LE CHINTAMAN GANESHA MANDIR
  Ce temple date du 11ème siècle, à l'époque des Parama. Les hindous croient que l'idole de Ganesh à l'intérieur du temple est un swayamabhu, c'est-à-dire née par elle-même. Le temple dispose d'une salle d'assemblée entourée de piliers sculptés.
 
   
   
LE VEDHA SHALA
  Cet observatoire fait partie des sites astronomiques construits par le maharaja Jai Singh. Le Vedha hala fut érigé en 1725 et il est bien moins grand que les observatoires de Delhi et Jaipur. Il ne fut pas construit là par hasard puisque le méridien de référence des géographes hindous passe par Ujjain. L'observatoire est constitué de quatre éléments : le Samrata Yantra (un cadran solaire), le Nadi Walaya Yantra, le Dignasha Yantra et le Bhitti Yantra.
 
   
   
LE PALAIS KALIADEH
  Ce palais fut construit en 1458 par les sultans de Mandu à la place d'un ancien temple hindou dédié au soleil, sur une île à 8km au nord de la ville. Le hall central est entouré de galeries. Les eaux de la rivière sont amenées dans un réservoir d'où elles se déversent sur une cloison sculptée. Le palais fut restauré en 1920 par le maharaja Madhav Rao Scindia.
 
   
   
LE TEMPLE HARA SIDDHI
  Ce temple est né d'une légende. Shiva, qui venait de perdre son épouse Sita, promit de ne plus se séparer du corps de celle-ci. Les autres dieux, perplexes face à cette attitude, décidèrent de découper le corps de Sita et de jeter les morceaux sur la terre des mortels. C'est ainsi que les endroits où tombèrent ces morceaux devinrent des satktipeeth, c'est-à-dire des places où l'énergie féminine se manifeste.
Le temple Hara Siddhi s'élève à l'endroit où serait tombé l'épaule de Sita. Au centre du sanctuaire se trouve une roche qui représente la tête du roi Chandragupta Vikramaditya (380-415) offerte à la déesse Durga. Il abrite une représentation rouge sombre de la déesse Annapurna, deux grands pieds de lampe en fer de 5 mètres de haut et le Sri Yantra (neuf triangles représentant les neuf noms de Durga.)
 
   
   
LE TEMPLE GOPAL
  Ce temple dédié à Krishna fut construit au 19ème siècle par Bayajibai Scindia, l'épouse du maharaja de l'époque. La flèche de marbre qui surplombe le temple est caractéristique du style marathe. Une statue de Krishna en argent se trouve dans le sanctuaire. Les portes plaquées d'argent de celui-ci se trouvaient à l'origine dans le temple de Somnath d'où elles furent enlevées par Mahmud Ghazni en 1026. Elles partirent ensuite à Lahore où Mahadji Scindia les retrouva avant de les faire installées dans ce temple.
   
LE TEMPLE NAVAGRAHA
  Ce temple est dédié aux neufs planètes (navagrahas) du système solaire. Il rappelle que l'astrologie hindoue est très importante dans la vie des fidèles. L'idole de Saturne est l'une des plus vénérée car crainte par les fidèles.
   
   
 
retour
carte
   
 
accueil du site