MADURAI

Avec ses 1,3 million d'habitants, Madurai est l'une des grandes villes de l'Inde du Sud et la deuxième du Tamil Nadu. C'est un grand centre économique, culturel et religieux. Il y règne une activité incessante entretenue par les milliers de touristes et de pèlerins qui s'y rendent chaque année. La vie semble s'être développée autour du gigantesque temple de Sri Meenakshi.

L'histoire de Madurai remonte à plus de 2000 ans, à l'époque des rois Pandyan qui en firent leur capitale. La ville fut l'objet de la convoitise des grandes dynasties qui se succédèrent par la suite. Ce sont les britanniques qui lui donnèrent sa forme actuelle en rasant notamment les fortifications qui entouraient la ville.

La ville dispose d'un aéroport proposant des destinations régionales. La plupart des sites et des installations touristiques se trouvent sur la rive sud de la rivière Vaigai. La ville est reconnue pour la qualité de ses textiles et de ses couturiers. Vous trouverez des dizaines d'échoppes où vous pourrez, pour un prix modique, vous acheter des vêtements taillés sur mesure.

 
 
  À VOIR
LE TEMPLE DE SRI MEENAKSHI
  Sans aucun doute le plus beau temple de l'Inde du Sud. Construit au XVIè siècle, il tient son nom de la fille d'un roi Pandyan qui rencontra Shiva sur le Mont Kailash. Ce dernier l'épousa à Madurai sous les traits du seigneur Sundareshwara.
Le temple possède quatre entrées surmontées chacune d'un immense gopuram (entre 45 et 50 mètres). Ces quatre tours sont recouvertes de centaines de sculptures aux couleurs éclatantes. Une vraie splendeur.
La surface intérieure du temple couvre 6 hectares. Le mandapam aux milles colonnes atteint presque le nombre magique puisqu'on peut en compter 985. Un musée consacré à l'hindouisme se trouve à l'intérieur de ce mandapam. D'immenses galeries au plafond peint entourent le sanctuaire.
Comme de nombreux temples, celui de Sri Meenakshi ferme entre 12h30 et 16h. En soirée vous pourrez assister à la cérémonie au cours de laquelle une figure de Shiva est portée en procession jusqu'à la chambre de Meenakshi.
 
   
   
LE PALAIS DE THIRUMALAI NAYAK
  Ce palais de style indo-musulman a été construit en 1636 sous le règne du roi Thirumalai Nayak. La bâtiment a été en grande partie détruit, notamment ses murs d'enceinte. Ne subsiste aujourd'hui que la porte d'entrée principale, la salle de danse et le hall principal.
Entre 1866 et 1872 Lord Napier, gouverneur de Chennai, entreprit d'importants travaux de rénovation. Le palais fut alors utilisé comme résidence pour les hauts fonctionnaires britanniques. Le bâtiment est aujourd'hui dirigé par le Département d'Archéologie du Tamil Nadu.
 
   
   
LE BASSIN DE MARIAMMAN TEPPAKULAM
  Il s'agit d'un bassin de retenue construit au bord de la Vaigai et au centre duquel s'élève un promontoire sur lequel un temple a été construit. Ce bassin reste la plupart du temps asséché sauf pour la fête de Teppam (fête du Grand Bassin) en janvier. À cette occasion les effigies des divinités du temple de Sri Meenakshi traversent le bassin sur des radeaux et sont installées à l'intérieur de ce temple. La fête rassemble des milliers de fidèles et dure douze jours.
 
   
   
LE MUSÉE GANDHI
  Le musée occupe l'ancien palais de Rani Mangammal construit vers 1670. Il donne un très bon aperçu de l'histoire de l'indépendance de l'Inde et de la vie de Gandhi. C'est à Madurai que Gandhi décida de ne plus s'habiller qu'avec des vêtements de pauvre (dhoti). À l'intérieur, vous pourrez voir le dhoti ensanglanté qu'il portait lorsqu'il fut assassiné en 1948.
   
LA FÊTE DE CHITHIRAI
  Il s'agit du rassemblement le plus populaire de la région. La fête a lieu fin avril-début mai. Elle célèbre le mariage de Sri Meenakshi et de Sundareshwara. Au dixième jour des festivités, les effigies des deux divinités sont transportées dans la ville sur de gigantesques chars suivis par des milliers de fidèles.
   
   
 
retour
carte
     
 
accueil du site