RAMESWARAM

Surnommée "la Varanasi du sud", Rameswaram est l'un des plus importants centres de pèlerinage de l'Inde. Vénéré à la fois par les shivaïtes et les vishnuïtes, c'est ici que Rama, un des avatars de Vishnu, aurait rendu grâce à Shiva après avoir vaincu Ravana qui avait enlevé sa femme Sita.
La ville est construite sur une île du Golfe de Mannar et est reliée au continent par le pont Indira Gandhi.

 
 
  À VOIR
LE TEMPLE DE RAMANATHASWAMY
  Sa construction débuta au XIIè siècle et, comme beaucoup de temples, il fut agrandi par les souverains qui se succédèrent dans la région.
D'après la légende, c'est à cet endroit que Rama décida d'ériger un lingam pour remercier Shiva. Il demanda à Hanuman d'aller tailler le lingam dans les roches de l'Himalaya mais voyant que celui-ci tardait à revenir, Sita construisit un lingam avec du sable. À son retour; Hanuman s'aperçut qu'il arrivait trop tard. Pour le consoler, Rama décida d'installer les deux lingams et demanda qu'on vénére celui d'Hanuman en premier. La tradition perdure toujours.
Le temple est surtout connu pour ses immenses corridors bordés de colonnes sculptées (on en compte plus de 1200 sur 1220 mètres de galeries) et par ses 22 bassins sacrés dont les eaux ont toutes un goût différent.
 
   
   
LE TEMPLE DE KOTHANDARASWAMY
  Situé à la pointe est de l'île, à 12 km de Rameswaram et à proximité du village de Dhanushkodi, le temple fut le seul édifice à avoir résisté au cyclone qui dévasta cette partie de l'île en 1964.
Le temple aurait été construit à l'endroit où Vibishana, frère de Ravana le ravisseur de Sita, se serait rendu à Rama.
   
LE GANDAMADANA PARVATHAM
  Ce sanctuaire, construit au sommet d'une colline qui est le point culminant de l'île au nord de Rameswaram, est supposé renfermer les empreintes de pieds de Rama.
   
ÉGLISE DU SAINT ROSAIRE
  Cette église témoigne de la présence des catholiques. Les premiers chrétiens sont arrivés dans la région au XVIè siècle avec Saint Xavier.
 
   
   
 
retour
carte
     
 
accueil du site