TIRUCHIRAPPALLI

L'histoire de Tiruchirappalli (autrefois Trichy) remonte aux dynasties Chola et Pallava qui en avaient fait une forteresse. La plupart des bâtiments de la citadelle encore visibles ont été construits au XVIè siècle sous le règne des Nayak de Madurai. Tiruchirappalli fut aussi le théâtre de violents affrontements entre français et anglais au XVIIIè siècle.

 
 
  À VOIR
LE ROCK FORT TEMPLE
  La ville de Tiruchirappalli est dominée par un promontoire rocheux de 83m de haut. Les Pallava y creusèrent des mandapam mais ce sont les Chola qui décidèrent d'y bâtir une forteresse. Pour y monter, il vous faudra gravir 437 marches abruptement taillées dans le rocher. Là-haut, un splendide panorama s'étend sur la ville et la région.
Deux temples ont été construits sur le rocher : le temple de Vinayaka et le temple de Sri Thayumanaswamy avec sa salle aux cent colonnes.
 
   
   
LE TEMPLE DE SRI RANGANATHASWAMY
  Cet immense temple, l'un des plus grands de l'Inde, est entouré de pas moins de sept enceintes concentriques. L'entrée du temple proprement dite ne se situe d'ailleurs qu'au niveau de la cinquième, les quatre précédentes entourent des habitations et des magasins.
De très nombreux gopuram (une vingtaine) ont été construits par les différents souverains qui ont dominé la région. Le dernier d'entre eux, qui est aussi le plus grand (73m) n'a été terminé qu'en 1987.
Le temple est principalement consacré à Vishnu mais de nombreuses autres divinités sont vénérés. Les murs, les peintures, les sculptures sont très bien préservés. De nombreux mandapam se trouvent à l'intérieur.
 
   
   
LE TEMPLE DE SRI JAMBUKESHWARA
  Construit près du temple de Sri Ranganathaswamy et à la même époque, il possède cinq enceintes concentriques et sept gopuram. Le temple est dédié à Shiva. Dans le Saint des Saints un lingam est partiellement immergé et arrosé par une source naturelle souterraine.
   
   
 
retour
carte
     
 
accueil du site