AGRA

La ville du Taj Mahal fut construite en 1475 par Badal Singh et Sikandar Lodi, sultan de Delhi, en fit sa capitale quelques dizaines d'années plus tard. Lorsque Babur, premier empereur moghol, battit le sultanat de Delhi, il s'empara d'Agra et la conserva comme capitale.
Du milieu du 16è siècle au milieu du 17è, la ville connut son apogée sous les règnes successifs d'Akbar, Jehangir et Shah Jahan. C'est ce dernier qui fit construire le Taj Mahal en 1631 avant de transférer la capitale de l'empire à Delhi.
Après l'effondrement de l'empire moghol, les Jat, puis les marathes, puis les britanniques s'emparèrent de la ville. Le fort fut témoin de batailles sanglantes lors de la révolte des cipayes en 1857.
Aujourd'hui la ville attire des millions de touristes en raison de la présence majestueuse du Taj Mahal. Malheureusement Agra est victime d'une intense pollution qui peut rendre pénible le séjour dans la ville.

 
  À VOIR
LE TAJ MAHAL
 

Symbole touristique de l'Inde, classé au patrimoine mondial de l'humanité, le Taj Mahal n'usurpe pas son statut de merveille du monde.
La construction de ce chef-d'oeuvre de marbre est due à l'empereur moghol Shah Jahan qui le fit bâtir après la mort en couche de son épouse Mumtaz Mahal en 1630. Les travaux durèrent 17 ans, de 1632 à 1648 et mobilisèrent 20000 artisans. On raconte que les meilleurs d'entre eux eurent les mains coupées pour les empêcher de reproduire un tel chef-d'œuvre Ils utilisèrent du marbre blanc, du grès rouge, du cristal, des pierres précieuses et semi-précieuses.
Le site possède trois entrées, une au sud, une à l'est et une à l'ouest. La grande porte de grès rouge (30 mètres de haut) qui se trouve au sud servait d'entrée principale. Elle est ornée de versets du Coran en arabe. Aujourd'hui c'est une sortie, l'entrée se faisant par une petite porte sur la droite. Entre la porte et le Taj lui-même se trouvent des jardins ornementaux de style moghol divisés par des canaux. Un petit musée à été construit à l'ouest des jardins. On peut y voir les plans originaux des architectes et une explication de la construction.
Le Taj Mahal s'élève sur une plate-forme aux coins de laquelle se dressent quatre minarets de 41,6 mètres de haut (leur rôle est purement décoratif). Le dôme principal mesure 44,4 mètres de haut et est entouré de quatre petites coupoles. L'intérieur du mausolée se compose d'une haute salle centrale, d'une crypte souterraine et de quatre salles octogonales dans les coins destinées à l'origine à recevoir les tombeaux des autres membres de la famille. Au centre se trouvent les cénotaphes de Mumtaz Mahal et Shah Jahan. Ils sont délicatement incrustés de pierres semi-précieuses. Celui de l'empereur est plus grand que celui de son épouse sur lequel ont été gravées des inscriptions en persan. Des panneaux de marbre ajourés les entourent.
De chaque côté du Taj Mahal, deux bâtiments jumeaux de grès rouge ont été élevés. Celui qui se trouve à l'ouest est une mosquée, celui de l'est n'étant là que pour assurer la symétrie de l'ensemble et n'a pas d'utilité religieuse.

 
     
 
Tombeaux
   
   
LE FORT D'AGRA
  Cet imposant fort de grès rouge fut construit entre 1565 et 1573 par l'empereur moghol Akbar. Il fut la résidence de trois souverains : Akbar, Shah Jahan et Aurangzeb. C'est dans ce fort que Aurangzeb enferma son père Shah Jahan après l'avoir renversé.
Les murs d'enceinte mesurent 2,5 km de long pour une vingtaine de mètres de haut. On pénètre dans le fort par l'Amar Singh, seul point d'accès ouvert au public.
À l'intérieur plusieurs édifices méritent une visite :
Le palais de Jahangir : c'est la plus résidence du fort. Il fut construit par Akbar pour son fils Jahangir. À partir de ce moment là, le fort n'est plus seulement une place militaire mais aussi un lieu de résidence. L'architecture est surtout de style hindou, le style moghol s'affirmera plus tard sous Shah Jahan.
Le Diwan-i-Khas : c'est le pavillon des audiences privées construit par Shah Jahan en 1636. L'empereur y recevait les hauts dignitaires étrangers. Le célèbre trône du Paon se trouvait à cet endroit avant d'être transporté à Delhi par Aurangzeb.
Le Diwan-i-Am : c'est le pavillon des audiences publiques construit par Shah Jahan en 1628. Trois rangées de piliers supportent le toit plat. C'est ici que l'empereur écoutait les doléances du peuple entouré de rideaux et tapis de soie. Une porte mène au "bazar des dames" qui doit son nom aux marchands qui venaient présenter leurs marchandises aux femmes de la noblesse.
La Mussaman Burj : Il s'agit d'une tour octogonale de deux étages dans laquelle Shah Jahan fut enfermé jusqu'à sa mort. De là il avait une vue sur le Taj Mahal.
La Moti Masjid : c'est la mosquée privée des empereurs moghols construite entre 1646 et 1653 par Shah Jahan. Une inscription en persan à l'intérieur la compare à une perle parfaite. Un joli bassin d'ablutions se trouve au centre de la cour.
 
   
   
L'ITIMAD-UD-DAULAH
  Il s'agit du tombeau de Mirza Ghiyas Beg, beau-père de l'empereur Jahangir. Sa construction débuta en 1622 pour s'achever en 1628. Son architecture rappelle celle du Taj Mahal. Il fut d'ailleurs le premier bâtiment de ce type construit en marbre et c'est ici que les artisans mirent au point la technique d'incrustation des pierres précieuses dans le marbre largement utilisée pour le Taj.
 
   
   
 
retour
carte
   
 
accueil du site