ALLAHABAD

La ville se trouve au confluent de deux fleuves sacrés de l'hindouisme : la Yamuna et le Gange. La mythique rivière Saraswati les rejoindrait ici aussi. Allahabad est l'un des grands centres de pèlerinage de l'Inde. Tous les 12 ans le Kumbh Mela se tient ici (voir la ville de Nasik pour une explication du Kumbh Mela). Le dernier Kumbh Mela de Allahabad a eu lieu début 2001.

Allahabad est référencée dans de nombreux textes anciens, elle s'appelait alors Prayag. Brahma, créateur de l'Univers, y aurait pratiqué un sacrifice rituel. Des recherches archéologiques ont prouvé la présence d'une ville organisée en 1100 avant J.-C. Des voyageurs chinois en firent la description au 7è siècle. En 1193 elle fut annexée au sultanat de Delhi. En 1584 elle fut rebaptisée Allahabad (Demeure de Allah) par l'empereur moghol Akbar.
Les britanniques en firent leur quartier général pour les provinces du nord-ouest. C'est ici, en 1858, après la révolte des cipayes, que la Compagnie des Indes céda le pouvoir à la Couronne britannique.
Allahabad est célèbre pour son université surnommée "l'Oxford de l'Orient."

 
  À VOIR
LE SANGAM
  C'est l'endroit où la Yamuna, le Gange et la mythique Saraswati se rejoignent. Tous les ans, en janvier-février, un pèlerinage (le Magh Mela) a lieu sur les rives. Le plus important de tous (le Kumbh Mela) revient tous les douze ans. Ce dernier rassemble plusieurs millions de personnes en quelques semaines. Se baigner ici permet de se purifier de tous ses péchés et immerger les cendres d'un défunts lui permettra d'atteindre la moshka, c'est-à-dire la libération du cycle des réincarnations.
 
   
   
LE FORT
  C'est l'un des plus grands forts construits par le moghol Akbar. Construit près du Sangam en 1583, il possède d'épais murs et trois portes flanquées de hautes tours. Le fort passa successivement entre les mains des moghols, des marathes, des pathans et des britanniques. Il est aujourd'hui propriété de l'armée et en grande partie inaccessible au public. Les visiteurs peuvent voir le temple souterrain de Patalpuri où se trouve l'arbre immortel (l'Akshaiveta) et le temple de Hanuman dans lequel le dieu-singe est représenté couché. À l'intérieur de l'enceinte réservée se trouve une colonne d'Ashoka de 11 mètres de haut datée de 232 avant J.-C.
 
   
   
L'ANAND BHAWAN
  Cette bâtisse fut autrefois la demeure la famille Nehru. En 1970 Indira Gandhi en fit don au gouvernement indien qui la transforma en musée. On peut y voir quantité d'objets ayant appartenu à la famille et les pièces où vécurent certains des personnages les plus importants de l'histoire moderne de l'Inde.
Une exposition photographique permanente dans le magnifique jardin retrace la vie et l'oeuvre politique de Jawaharlal Nehru.
 
   
   
LE KHUSRU BAGH
  Il s'agit du mausolée du prince Kushru. Celui-ci était le fils de l'empereur moghol Jehangir. Il se révolta contre son père et fut exécuter par son frère Shah Jahan. À côté se dresse le tombeau vide prévu pour sa sœur et le tombeau de sa mère.
 
   
   
 
retour
carte
   
 
accueil du site