HARIDWAR

Haridwar signifie Porte de Hari, un des noms de Vishnu. C'est ici que le Gange surgit de l'Himalaya pour couler dans les plaines. Haridwar est l'une des sept villes saintes de l'hindouisme. Tous les douze ans a lieu le Kumbh Mela (voir Nasik pour une explication du Kumbh Mela).
La ville de Haridwar est très ancienne. Elle est citée par les voyageurs chinois du 7è siècle. Elle fut mise à sac en 1399 par Tamerlan. Au 19è siècle elle fut un important centre des mouvements réformateurs religieux, notamment de l'Arya Samaj.

 
  À VOIR
LE GHAT DE HAR KI PAURI
  Les hindous considèrent que le Gange surgit de l'Himalaya précisément à cet endroit. Ce caractère sacré est renforcé par la présence d'une empreinte de pied de Vishnu sur une pierre. De nombreux temples ont été construits en haut des marches du ghat. Les cendres de morts sont immergées ici.
L'accès à ce ghat est autorisé aux non-hindous mais restez discrets.
 
   
   
LE TEMPLE DE CHANDI DEVI
  Ce temple se trouve au sommet d'une colline au sud d'Haridwar. Il fut construit par le Roi du Cachemire, Suchat Singh, en 1929 et dédiée à la déesse Chandi. La statue de la déesse aurait été érigée par Adi Shankaracharya au 8ème siècle.
 
   
   
LE TEMPLE DE MANASA DEVI
  Il fut construit sur la colline qui surplombe la ville. Il est dédié à la déesse serpent Manasa, une des formes de Durga. L'ascension de la colline se fait soit à pieds, soit à l'aide d'un télésiège. La vue sur la ville et la vallée du Gange est excellente.
   
LE BHIMGODA KUND
  Le nom de ce puits (kund) provient de Bhima, un des cinq Pandava, héros du Mahabharata, qui l'aurait creusé.
   
L'ASHRAM DE SAPT RISHI
  Situé à cinq kilomètres d'Haridwar, l'ashram est construit sur les rives du Gange. D'après la légende le Gange se serait séparé ici en sept bras pour ne pas déranger la méditation des sept sages hindous (rishi) qui priaient là.
   
   
 
retour
carte
   
 
accueil du site