entre -3000 av. J.C. et -2000, les premières civilisations s’installent dans la vallée de l’Indus. à partir de -1500, les peuples aryens venus du Nord-Ouest envahissent le nord de l’Inde et se mêlent à la population ou repoussent les Dravidiens vers le Sud.
  -1000, les prêtres dominent la société. Le système des castes apparaît. C’est à cette époque que sont rédigés les Vedas, textes sacrés de l’hindouisme.
Alexandre
-500, apparition du bouddhisme et du jaïnisme.
-400, le Mahabharata est rédigé.
-327, incursion des troupes d’Alexandre le Grand au nord de l’Inde.
-321, Chandragupta Maurya fonde l’empire des Maurya.
-297, Bindusara, fils de Chandragupta, poursuit l'expansion du royaume.
Kanishka
-273, Ashoka Maurya prend la succession, jusqu’en -232, et se convertit au bouddhisme de -262. Il étend l’empire qui atteint alors son apogée. A sa mort, l’empire se déchire et les conquérants s’infiltrent au nord. Petit à petit, toutes les peuplades s’intègrent et se rassemblent autour de l’hindouisme.
50, les Kushans et les Kanishkas contrôlent le nord de l'Inde.
320, Chandragupta I fonde la dynastie des Gupta dans l'est de l'Inde.
Vers 400 de notre ère, les Gupta unifient l’Inde et permettent le développement de l’art classique indien. Cette civilisation brillante perdurera pendant deux siècles avant l’invasion des Huns. Cependant, certains empires méridionaux résistent et conservent leur influence régionales (Chera, Pallava, Chola...).
711, les premiers musulmans, conduits par Muhammad Bin Qasim, arrivent en Inde.
Vers l’an 1000, les incursions arabes deviennent plus fréquentes et s’enfoncent de plus en plus, pendant qu'au sud, les Chola étendent leur influence. A la fin du 12è siècle la présence arabe devient permanente dans le nord de l’Inde.
1206, Qutb-ud-din, premier Sultan de Delhi.
  1290, Jalaludin Firuz Khalji fonde la dynastie Khalji et fait de Delhi sa capitale.
Babur
1320, Ghiyasuddin Tughluq renverse les Khalji.
1328, Mohammed Tughluq renverse le royaume Hoysala.
1336, fondation du royaume hindou de Vijayanagar au Deccan.
1451, la dynastie des Lodi contrôle Delhi.
1510, les portugais débarquent à Goa et prennent le contrôle de la région.
1526, Babur, fondateur de la dynastie des Moghols, renverse les Lodi après la bataille de Panipat.
Akbar
1556-1605, règne de Akbar. Grand monarque, il décide du rapprochement entre hindous et musulmans. Il étend son pouvoir en remportant de nombreuses batailles contre ses voisins.
1565, les musulmans détruisent l'empire Vijayanagar.
1609, les hollandais ouvrent un comptoir à Pulicat.
Shah Jahan
1612, les anglais établissent leur premier comptoir à Surat.
1631, Shah Jahan, petit-fils d'Akbar, fait construire un mausolée pour sa femme : le Taj Mahal.
1639, les anglais bâtissent le Fort St. George à Madras.
1672, les français fondent le comptoir de Pondichéry.
  1707, la fin du règne d'Aurangzeb marque aussi la fin des Moghols en Inde.
1757, les anglais battent les français à Plassey, au Bengale, et étendent leur influence.
1803, l'Inde est désormais sous contrôle britannique dans sa quasi totalité. Le pays est administré par l'East India Compagny qui abuse de son pouvoir.
1829, les anglais interdisent la pratique du sati, tradition hindoue qui veut qu'une veuve soit immolée avec son mari.
  1838, un traité tripartite est signé entre les britanniques, Shah Shuka et Ranjit Singh.
  1848, après des années de combats, les anglais battent les Sikhs et annexent le Penjab.
La reine Victoria
1857, révolte des Cipayes. Cette mutinerie met fin à l'administration de l'East India Compagny. Création de l'Empire des Indes sous contrôle britannique. L'économie indienne retrouve un certain essor.
1877, Victoria, reine d'Angleterre, est proclamée Impératrice des Indes.
1885, David Hume créé le parti du Congrès. Les indiens réclament plus de pouvoir.
  1905, partition du Bengale.
  1911, les britanniques font de Delhi la capitale de l'Empire des Indes. Construction de New Delhi.
Gandhi
1915, Mohandas Gandhi revient dans son pays natal.
1922, Gandhi initie le Mouvement de Désobéissance Civile.
1942, le parti du Congrès vote la Quit India Resolution. Comme son nom l'indique, elle prévoit le départ des anglais au profit des indiens. Les leaders du parti sont arrêtés.
Février 1947, Lord Mountbatten est élevé au rang de Vice-Roi des Indes.
Nehru
15 Août 1947, après plusieurs années de lutte, l'indépendance de l'Inde est proclamée. Nehru en devient le Premier Ministre. Les musulmans majoritaires dans le bassin de l'Indus, décident de faire sécession et forment, dans le sang, le Pakistan.
30 Janvier 1948, le Mahatma Gandhi est assassiné par un extrémiste hindou.
1964, mort de Jawaharlal Nehru.
Indira Gandhi
1965, l'Inde et le Pakistan s'affrontent au Cachemire.
1966, Indira Gandhi, fille de Nehru, est élue Premier Ministre jusqu'en 1977.
1971, le Bangladesh devient indépendant. Reprise du conflit avec le Pakistan.
  1980, retour au pouvoir d'Indira Gandhi.
Rajiv Gandhi
31 octobre 1984, Indira Gandhi est assassinée par deux de ses gardes du corps sikhs. Ils vengent ainsi l'attaque du Temple d'Or d'Amritsar, lieu sacré des sikhs.
3 décembre 1984, catastrophe chimique à Bhopal : plusieurs milliers de morts.
21 mai 1991, Rajiv Gandhi est assassiné après avoir succédé à sa mère au pouvoir. Le meurtre est revendiqué par les tamouls du Sri Lanka.
1992-93, vague terroriste à Bombay et Delhi après la destruction d'une mosquée par des hindous à Ayodhya.
  1997, Kocheri Raman Narayanam est élu président de la République jusqu'en 2002.
  1998, le parti hindouiste, le BJP, revient au pouvoir au bénéfice d'une alliance parlementaire. Son chef, Atal Bihari Vajpayee, devient Premier Ministre.
  1999, Kocheri Raman Narayanam provoque de nouvelles élections générales après une crise parlementaire. Le BJP obtient la majorité relative. A.B. Vajpayee est réélu Premier Ministre en octobre.

Sommaire Histoire