DARJEELING

Gros bourg situé à 2134 mètres d'altitude, Darjeeling est synonyme de thé dans le monde entier. Son climat montagneux permet d'échapper aux grosses chaleurs et à l'humidité de la plaine.
Ce sont les anglais qui en firent une station climatique pour leurs soldats et un poste avancé en raison de sa proximité avec le Népal et le Tibet. À l'époque où ils s'installèrent à Darjeeling au début du 19ème siècle, la région appartenait aux Gurkha qui l'avait eux-mêmes prise au raja du Sikkim. La ville se développa ensuite rapidement grâce à l'immigration népalaise. Aujourd'hui encore la plus grande partie de la population parle le népalais et la région bénéficie depuis une quinzaine d'années d'une autonomie administrative.
On peut accéder à Darjeeling par un petit train qui serpente à flanc de montagne. Des treks sont organisés pour monter encore un peu sur les hauteurs et permettent d'avoir de très belles vues sur l'Himalaya, notamment sur le Kanchenjunga, point culminant de l'Inde avec ses 8598 mètres d'altitude. Les visites organisées dans les plantations de thé vous permettront d'en voir la fabrication.

 
  À VOIR
LA TIGER HILL
  La colline du Tigre se trouve à 11 km de Darjeeling et doit sa célébrité à son incroyable panorama sur la chaîne himalayenne. On peut voir certains des plus hauts sommets du monde : l'Everest (8848 m), le Lhotse (8501 m), le Kanchenjunga (8598 m) et le Makalu (8475 m).
Le départ vers Tiger Hill se fait en général aux petites heures du matin pour pouvoir assister au lever de soleil. Prévoyez donc des vêtements chauds.
   
LES JARDINS BOTANIQUES DE LLOYD
  En 1878, W. Lloyd, le célèbre banquier anglais, fit dont de 16 hectares de terrain et demanda à Sir Ashley Eden d'en faire l'un des plus beaux jardins d'Asie. Les jardins permettent d'avoir un aperçu de la diversité des plantes himalayennes mais on peut y voir des dizaines d'espèces de plantes originaires du monde entier (Europe, Afrique, Amérique, Chine, Japon, Australie...)
 
   
   
LE TEMPLE DHIRDHAM
  Ce temple hindou fut construit en 1939 sur le modèle du temple Pashupatinath de Katmandou au Népal.
 
   
   
LE GOMPA BHUTIA BUSTY
  Les gompas sont des monastères bouddhistes. Le Bhuttia Busty se trouvait à l'origine sur l'Observatory Hill. Il fut reconstruit au 19ème siècle à l'endroit actuel après avoir été pillé par les Népalais. En 1934 un séisme le détruisit. Il fut de nouveau reconstruit grâce au raja du Sikkim.
Il y a plusieurs autres gompa dans la région : le gompa Ghoom, le gompa Aloobari, le gompa Thupten Sangachoeling, etc...
   
L'OBSERVATORY HILL
  En plus de proposer un très beau point de vue sur le Kanchenjunga, l'Observatory Hill est un lieu de culte hindou et bouddhiste. Un temple dédié à Kali s'y trouve. Vous y croiserez aussi de nombreux singes qui ont élu domicile sur la colline.
 
   
   
 
retour
carte
   
 
accueil du site