ALAPPUZHA
Surnommée "la Venise de l'Inde", Alappuzha (anciennement Alleppey) est parcourue de canaux qui quadrillent la ville. Au 19ème siècle la ville connut un certain essor, notamment grâce à l'industrie de la noix de coco, mais l'influence grandissante de Kochi et de son port y mirent un frein.
La ville offre peu à voir. Elle est surtout connue pour être le point de départ des croisières sur les backwaters jusqu'à Kollam plus au sud et pour sa célèbre course de pirogues, le Trophée Nehru. Alappuzha peut aussi être le point de départ vers d'autres sites (Ambalapuzha et son temple; Karumadi et sa statue de Bouddha en granit noir; Arthunkal et son église portugaise...)
 
 
  À VOIR
LE TROPHÉE NEHRU
  La première course de bateau se déroula en 1952 lors d'une visite de Nehru à Alappuzha. Depuis, tous les deuxième samedi du mois d'août, des dizaines de pirogues effilées (les chundans) s'affrontent sur le lac Punamada.
Jusqu'à cent rameurs, abrités sous des parapluies de soie de couleur, peuvent se tenir sur ces pirogues richement décorés.
 
   
   
LES BACKWATERS
  Backwaters est le nom générique donné au réseau de canaux, rivières, étangs, qui s'enfoncent à l'intérieur des terres entre Kochi et Kollam. Ils constituent un important réseau écologique à l'équilibre menacé par l'assèchement et par l'expansion de la population. Les habitations sont construites sur d'étroites bandes de terre. Les habitants parviennent pourtant à élever du bétail et travaillent à l'extraction du sable pour la construction, au traitement de la noix de coco et de la noix de cajou.
 
   
   
 
retour
carte
     
 
accueil du site